Brèves

Découverte d’une 3ème espèce de puce potentiellement vectrice de la Peste à Madagascar

Montage de Xenopsylla brasiliensis mâle prise au microscope

Montage de Xenopsylla brasiliensis mâle prise au microscope

Cette nouvelle espèce a été découverte pendant une épidémie de peste humaine dans le district de Mandritsara, entre septembre 2013 et janvier 2014. Cette espèce est considérée comme vecteur dans plusieurs foyers de peste dans le monde, principalement en Afrique de l’Est. Pourtant, c’est la première fois que l’on trouve cette espèce Xenopsylla brasiliensis à Madagascar. Des travaux de recherche restent à entreprendre pour connaître sa distribution, sa biologie, son écologie à Madagascar ainsi que son rôle véritable dans la transmission.

Cette découverte est importante car elle pourrait donner de nouveaux éléments de réponse dans la compréhension du cycle de transmission de la peste. Au niveau lutte anti-vectorielle, la connaissance de la biologie de ce nouveau vecteur est important pour savoir si les luttes entreprises jusqu’ici sont encore adaptées. A long terme, ces connaissances permettront d’établir une lutte plus ciblée.

Le fait d’avoir un nouveau vecteur peut changer beaucoup de paramètres dans le cycle de transmission, et tout cela reste à déterminer pour brasiliensis afin d’évaluer vraiment son impact à court-moyen-long terme.