Unité peste

L’unité peste de l’Institut Pasteur de Madagascar regroupe l’unité de recherche, le Laboratoire Central Peste (LCP) du Ministère de la Santé Publique (MSanP) et l’unité de production de tests de diagnostic rapide de la peste. Etant Centre Collaborateur OMS (CCOMS) pour la lutte et les recherches sur la peste, le LCP est également un Laboratoire National de Référence pour le diagnostic biologique de la peste à Madagascar et dans la région Africaine. Les recherches menées par l’unité peste ont pour but d’apporter une réponse à la question : « Pourquoi la peste persiste-t-elle à Madagascar ? ». L’unité s’intéresse en particulier aux aspects génétiques de la réponse du système immunitaire (réponse immune) des rongeurs réservoirs de la maladie, aux caractéristiques génétiques de l’agent pathogène, à l’identification des facteurs de risque et à la modélisation de sa transmission.
Actuellement, l’unité peste développe de nouveaux outils diagnostiques, faciles d’emploi et permettant la confirmation de la peste.

Le Centre Collaborateur OMS peste assure des services en soutien des programmes régionaux et mondiaux de l’OMS. L’expertise en matière de tests de diagnostic  rapide de l’unité peste permet de répondre aux besoins de Madagascar et d’autres pays, par exemple en fournissant des tests de diagnostic rapide pour la recherche (Medford-New York et Italie). Le CCOMS investigue aussi des épidémies et est amené à conduire en moyenne cinq missions internationales par an.

Nos réalisations

  • Étude de la réponse immunitaire de l’hôte animal lors d’une infection pesteuse et des interactions entre l’hôte animal, la puce et Yersinia pestis (études génétiques et immunologiques)
  • Étude des infections pesteuses asymptomatiques chez les humains et du rôle de leur réponse immunitaire
  • Étude des zoonoses des rongeurs : étude des facteurs environnementaux et socio-économiques associés aux risques d’émergence et de diffusionSurveillance de la sensibilité de la puce Yersinia pestis aux antibiotiques
  • Surveillance de la peste humaine à Madagascar en 2014
  • Suivi épidémiologique des habitants du vallon Metzinger et de ses abords à Mahajanga, et évaluation de l’impact des mesures d’assainissement
  • Activités du CCOMS pour la lutte et les recherches sur la peste
  • Sept publications scientifiques et trois communications orales dans des congrès en 2014

Technologies et techniques adoptées

Animalerie : Hébergement des espèces de petits mammifères réservoirs de la peste à Madagascar. Elevage de rats pour obtention de descendants de 1ère et 2ème génération (unique au monde) à des fins expérimentales, génétiques et immunologiques

Production de Tests de Diagnostic Rapide d’Antigène F1 de peste (TDRA) et mise à   disposition gratuite aux services de santé des Districts où la peste est endémique mais aussi à des services de la région africaine.

Notre équipe

Chef d’unité : Minoarisoa Rajerison, PhD
4 Cadres scientifiques
20 personnels permanents (techniciens, agent de laboratoire, surveillants) et stagiaires (Post doc, doctorant et Master)