Accueil  |  Actualités |   Mentions légales   |  Plan du site  |  Espace privé  | RSS 2.0 Suivre la vie du site     


Accueil du site > IPM > Annexes> Prévention médicamenteuse du paludisme

Prévention médicamenteuse du paludisme


Les tableaux ci-après présentent des médicaments antipaludiques usuels autorisés et disponibles à Madagascar - pour administration par voie orale - que notamment les voyageurs peuvent utiliser à Madagascar à des fins curatives ou préventives (ces listes ne sont pas exhaustives).
Dans tous les cas, il est fortement recommandé de consulter un médecin en cas de suspicion de paludisme. Cependant, si on se trouve éloigné d’un centre de soin et d’un laboratoire d’analyses médicales, cette circonstance oblige de recourir à l’autotraitement pour prévenir la progression de la maladie vers sa forme grave pouvant être fatale. L’utilisation des traitements combinés à base des dérivés d’artémisinine est préconisée.
Avant de faire le voyage pour Madagascar, il faut consulter son médecin de famille, car certains médicaments sont contre-indiqués chez certaines personnes selon leurs états physiologiques, ou selon leurs médications antérieures.


Règles d’Or
1. Se protéger des piqûres de moustiques dès la nuit tombée (répulsif sur la peau exposée, puis moustiquaire, de préférence imprégnée d’un insecticide rémanent sur le lit).
2. Respecter les doses et prescriptions médicales pour la prévention ou pour le traitement du paludisme.
3. Se munir si possible de kit contenant des bandelettes réactives pour le diagnostic du paludisme (en vente en pharmacie à Madagascar).
4. Consulter un médecin face à la survenue de tout symptôme anormal (fièvre en particulier) pendant et après le séjour. Si des signes de gravité de la maladie apparaissent (convulsion, obnubilation, coma . . .), l’hospitalisation en urgence s’impose.
5. Utiliser des antipyrétiques pour baisser la fièvre, surtout pour un enfant malade.


Médicaments pour la prévention du paludisme à Madagascar
Médicaments
Dose pour adulte
Dose pédiatrique
Femme enceinte
Chloroquine – Proguanil (Savarine®) Un comprimé par jour (300 mg) à heure fixe, après le repas. A commencer 24h avant le départ ; puis durant le séjour et 4 semaines après le retour L’association dans un même comptimé n’existe pas à posologie adaptée pour un usage pédiatrique.
La prévention fera appel à la prise de chloroquine à la dose de 1,5mg/kg associée à du proguanil à la dose de 3mg/kg/jour.
Pas de contre-indication, voir dose pour adulte
Mefloquine (Lariam®) 250 mg de sel (un comprimé), utilisé selon le même calendrier que la chloroquine.
Contre-indiqué au delà de 3 mois d’utilisation continue.
Même régime hebdomadaire que pour l’adulte. Doses adaptées en fonction du poids :
- Moins de 15 kg : 5 mg par kg de sel
- 15 à 19 kg : quart de comprimé par semaine
- 20 à 30 kg  : demi comprimé par semaine
- 31 à 45 kg : trois quart de comprimé par semaine
Pourrait être utilisée au cours des deux derniers trimestres de grossesse


Médicaments pour le traitement du paludisme à Madagascar
Médicaments
Dose pour adulte
Dose pédiatrique
Femme enceinte
Artesunate-amodiaquine(Arsucam®) (après 13 ans ; >40 kg) :
200 mg d’artesunate (4 comprimés) + 612 mg d’amodiaquine (4 comprimés) par jour pendant trois jours
- Enfant de moins de 1 an (<10kg) : 25mg d’artesunate (demi comprimé) + 76,5mg d’amodiaquine (demi comprimé) par jour pendant trois jours
- 1 an à 7 ans (10 à 20kg) : 50mg d’artesunate (1 comprimé) + 153mg d’amodiaquine (1 comprimé) par jour pendant trois jours
- 7 ans à 13 ans (21 à 40kg) : 100mg d’artesunate (2 comprimés) + 356mg d’amodiaquine (2 comprimés) par jour pendant trois jours
fgf
Artemether-lumefantrine (Coartem®, Riamet®) Premier jour : 4 comprimés (artemether 20 mg ; luméfantrine 120 mg) en une seule prise ; 4 comprimés 8 heures après
Deuxième et troisième jours : 4 comprimés le matin, 4 comprimés le soir.

(la cure totale comprend 24 comprimés)

- 10 à <15 kg de poids corporel : 1 comprimé, à répéter 8 heures après, puis deux fois par jour pendant les deux jours suivants (la cure totale comprend 6 comprimés).
- 15 à <25 kg de poids corporel : 2 comprimés en une seule prise, à répéter 8, 24 et 48 heures après (la cure totale comprend 8 comprimés).
- 25 à <35 kg de poids corporel : 3 comprimés en une seule prise, à répéter 8 heures après, puis deux fois par jour pendant les deux jours suivants (la cure totale comprend 18 comprimés).

Grossesse : l’utilisation en toute sécurité de l’artemether et de la luméfantrine au cours de la grossesse n’a pas été établie. Le traitement ne doit être envisagé que si le bénéfice escompté pour la mère dépasse le risque encouru par le fœtus.

Allaitement : aucune donnée n’est disponible quant à l’excrétion dans le lait maternel de l’un ou l’autre des deux composants.

Halofantrine (Halfan®) 6 comprimés (à 250 mg) à prendre en 18 heures, à raison de 3 prises de 2 comprimés à 6 heures d’intervalle.
Renouveler le traitement après une semaine.
Contre-indiqué chez les nourrissons de moins de 24 mois.
3 doses de 8mg/kg toutes les six heures chez l’enfant.

Contre-indiqué chez la femme enceinte ou qui allaite
<--
-->
B.P. 1274 - Ambatofotsikely
Antananarivo 101 - MAdagascar
Téléphone. 261 20 22 412 72 / 74
Mobiles : 33 02 412 72/32 05 412 72
34 04 412 72
Télécopie: 261 20 22 415 34
e-mail: ipm@pasteur.mg
Accueil  |  Actualités  |   Mentions legales  |  Plan du site  |  Espace privé  |   RSS 2.0 Suivre la vie du site  |  
Dernière mise à jour le 30 octobre 2014
Nous adhérons aux principes de la charte HONcode de HON Nous adhérons aux principes de la charte HONcode. Vérifiez ici .