Actualités

Conférence IPM : jeudi 22 septembre 2022 à 15h – Salle de Conférence IPM

« Efficacité et faisabilité de la prise en charge communautaire du paludisme non-compliqué à tout âge (mCCM) : résultats d’un essai randomisé en grappes »

Abstract :

Introduction : Le projet « mCCM », dont l’objectif est d’évaluer l’efficacité de l’extension de la prise en charge communautaire (PECC) du paludisme non compliqué à tout âge dans le district de Farafangana, est un essai randomisé en grappes avec deux bras (intervention et contrôle) mis en place dans les environs de 30 centres de santé de 28 communes qui comptent environ 500 agents communautaires (AC). Dans le bras contrôle, la PECC du paludisme a été maintenue pour les enfants <5 ans, tandis que dans le bras d’intervention, une extension de la PECC de paludisme a été faite à tous les âges d’octobre 2020 jusqu’à décembre 2021. Dans les deux bras, le système de santé communautaire a été renforcé.

Méthodologie : Afin d’évaluer l’impact de l’intervention, des collectes des données ont été faites à plusieurs niveaux : i) deux enquêtes transversales auprès des ménages, quantitatives, avant et après l’intervention (octobre-décembre 2019 et 2021), ii) collecte des données de routine au niveau des CSB et AC en 2019-2021, et iii) enquêtes qualitatives d’octobre à décembre 2021. Des analyses statistiques de doubles différences et de séries temporelles permettent d’évaluer l’impact de l’intervention.

Résultats : les résultats préliminaires de ces enquêtes montrent des améliorations notables dans l’accès aux soins pour la fièvre, ainsi que le diagnostic et le traitement du paludisme dans les deux bras d’étude. Dans le bras témoin, une augmentation plus importante a été observée pour ces indicateurs au niveau des structures de santé, et pour les enfants de moins de 5 ans au niveau communautaire, par rapport au bras interventionnel. L’intervention était associée à des augmentations dans le recours aux soins et PECC du paludisme plus importants pour les individus de plus de 5 ans et les populations enclavées.

Conclusions : l’extension de la PEEC du paludisme à tout âge peut contribuer à la lutte contre le paludisme dans les zones endémiques de Madagascar.

La conférence peut être suivie par visioconférence.

Le nombre de personnes pouvant se connecter est limité à 100.

Lien Zoom : https://zoom.us/j/96921290979?pwd=ZHNMQkpLVWxJWUdFaUZTc05TUE9ldz09

Meeting ID : 969 2129 0979

Passcode : 286353