Actualités

Identification d’une bactérie proche de Francisella tularensis, agent de la tularémie, dans les punaises de lit à Madagascar

Puces de lits. (A) Puce de lit tropical, Cimex hemipterus. (B) puce de lit commune, Cimex lectularius
Photo de Pietri, 2020

La tularémie est une maladie infectieuse zoonotique provoquée par la bactérie Francisella tularensis. Cette dernière est contractée par l’homme par contact avec des animaux vertébrés, de l’eau ou de la poussière contaminées, mais elle est aussi transmise par divers arthropodes dont les tiques, les moustiques et les mouches. La forme clinique ulcéro-ganglionnaire est la forme la plus fréquente, mais il existe des formes pulmonaires ou septicémiques graves. Cette maladie sévit dans plusieurs régions du monde, plus particulièrement dans l’hémisphère nord.

Pour explorer le rôle des punaises de lit dans la transmission d’agents bactériens pathogènes pour l’homme, des punaises de lit ont été collectées par l’Unité d’Entomologie Médicale de l’Institut Pasteur de Madagascar, entre juin 2019 et octobre 2020 dans cinq sites ruraux répartis dans quatre districts de Madagascar. La détection de bactéries sur ces échantillons, a été réalisée par des techniques moléculaires dans le cadre d’une collaboration avec l’Université du Dakota Sud. Une bactérie proche de F. tularensis a été mise en évidence sur des lots de punaises de lit de l’espèce Cimex hemipterus.

A notre connaissance, cette étude signale pour la première fois le portage d’une bactérie proche de F. tularensis par les punaises de lit dans l’hémisphère sud. Ce résultat incite donc à étudier et à approfondir le rôle des punaises de lit en tant qu’hôtes, réservoirs ou vecteurs possibles d’agents bactériens tels que F. tularensis afin de prévenir leur éventuelle émergence chez l’homme.

1Lien : https://doi.org/10.1089/vbz.2021.0079