Actualités

International course on plague : laboratory diagnosis and surveillance

La formation intitulée « International course on plague : laboratory diagnosis and surveillance » a eu lieu à l’Institut Pasteur de Madagascar (IPM) du 11 au 16 juillet 2022. Financé par l’IPM, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et Pasteur Network, ce cours international a été organisé par l’unité Peste de l’IPM en tant que Centre Collaborateur OMS (CCOMS) sur la peste, l’OMS Genève et l’Institut Pasteur à Paris en partenariat avec le Ministère de la santé publique à Madagascar.

Dispensée par plusieurs chercheurs et experts spécialistes de la peste de différents instituts de recherche et organismes de santé nationaux et internationaux, ce cours avait pour objectif de renforcer les connaissances des participants sur les méthodes de laboratoire pour le diagnostic et la surveillance de la peste.

Dix-huit participants de 10 pays différents ont assisté à cette formation dont 3 de la République Démocratique du Congo (RDC), 2 d’Algérie, 2 du Kenya, 1 des Etats-Unis, 1 d’Indonésie, 1 d’Iran, 1 de Tanzanie, 1 du Vietnam, 1 de Zambie, ainsi que 5 participants de Madagascar.

Outre les diverses acquisitions de compétence en matière de diagnostic de la peste (biologie moléculaire, microscopie, détection de l’antigène F1 par TDR (test de détection rapide) et culture bactérienne), les participants ont également bénéficié de divers conférences et séminaires sur des thématiques variées comme la biosécurité, l’épidémiologie et la surveillance de la peste et l’évolution de la bactérie. De plus, cette rencontre a été l’occasion pour les participants de développer des partenariats et des réseaux internationaux.

Comme en témoigne le Dr Andriantahiana Dera Sylvio Wilson, médecin ancien interne de l’Internat Qualifiant en biologie médicale à Madagascar, participant à la formation : « Vu que la peste est encore une maladie endémique à Madagascar, cette formation est une valeur ajoutée pour les médecins car elle a permis d’avoir plus d’informations sur le diagnostic moléculaire, microbiologique et clinique des cas suspects de peste ».

Madame Gisèle Jidha Borive, du laboratoire médical de référence de la province d’Ituri en RDC a déclaré que cette formation l’aidera à faire face à plusieurs difficultés que rencontre son pays et en particulier sa province suite à la recrudescence des cas de peste bubonique notamment depuis 2020. Les compétences acquises lors de ce cours et transmises à son retour en RDC, permettront de réorganiser la surveillance de la peste, de recadrer la procédure de prélèvement pour une meilleure confirmation des cas suspects. Elle souhaite également que la collaboration entre l’IPM et son laboratoire puisse se développer davantage dans les domaines de la recherche et de la formation.

Dr Farida Dwi Handayani, de l’Agence Nationale de Recherche et d’Innovation rattachée au Ministère de Recherche et de Technologie d’Indonésie, a remercié l’ensemble des organisateurs pour cette formation complète regroupant conférences et cours pratiques en techniques de laboratoire. En plus du transfert de connaissance, Dr Farida Dwi Handayani aspire à une plus grande collaboration entre l’IPM et l’Indonésie.

Dr Eric Bertherat, Point focal pour la peste dans le programme gestion des situations d’urgence sanitaire à l’OMS et faisant partie des organisateurs de ce cours, a rappelé que les participants provenant de différents pays endémiques ont pu bénéficier des connaissances des experts de l’IPM en tant que CCOMS (centre collaborateur OMS) tout en constituant un réseau d’entraide en cas d’émergence de futures épidémies de peste.

Pour finir, Dr Javier Pizarro-Cerda, directeur de l’unité Yersinia et CCOMS de l’Institut Pasteur à Paris et co-directeur de cette formation a déclaré que cette dernière a été l’occasion d’effectuer une mise à jour des concepts de diagnostic et de surveillance de la peste suivant les dernières recommandations de l’OMS. Cela va également permettre un transfert des connaissances par les participants aux différents acteurs de la lutte contre la peste des pays endémiques.