Actualités

Le projet RISE (Recherche, Innovation, Surveillance et Évaluation)

Le projet est mis en oeuvre par l’IPM, et financé par l’USAID, pour appuyer le Ministère de la Santé Publique de Madagascar sur trois thématiques majeures de la santé publique

Depuis 2019, l’Institut Pasteur de Madagascar (IPM) met en oeuvre  le projet RISE (Recherche, Innovation, Surveillance et Evaluation), qui est financé par l’Agence des États-Unis pour le Développement International (USAID) et l’Initiative du Président Américain contre le Paludisme (PMI). Ce projet sera poursuivi jusqu’en 2024.

A travers la mise en œuvre de recherches opérationnelles (RO), de formations et d’activités de surveillance, le projet a pour objectif d’appuyer les actions menées par le Ministère de la Santé Publique de Madagascar (MSANP) sur 3 thématiques majeures de la santé publique, à savoir : (i) le paludisme, (ii) la santé maternelle et infantile et (iii) le contrôle des maladies infectieuses.

RISE s’appuie sur l’expérience acquise au cours du projet précédent, « Surveillance and Data Management » financé également par l’USAID et promeut un modèle de collaboration entre les acteurs de la santé, fondé sur le partage des connaissances, des résultats des RO et des données de surveillance. Le but est d’orienter les décisions de santé publique permettant de renforcer les actions de prévention et de réponse aux priorités de santé des populations de Madagascar.

Plusieurs activités ont déjà commencé dans le cadre du projet RISE, entre autres :

  • Étude sur la faisabilité et l’efficacité de l’extension à tout âge de la prise en charge communautaire des cas de paludisme à Farafangana,
  • Évaluation de l’efficacité des thérapies antipaludiques utilisées à Madagascar,
  • Évaluation de la bio-efficacité des moustiquaires imprégnées d’insecticides,
  • Evaluation de dispositifs innovants de surveillance et de lutte contre les anophèles vecteurs du paludisme,
  • Soutien à la surveillance sentinelle biologique et aux interventions en cas d’épidémie,
  • Surveillance du virus influenza (virus de la grippe) et du virus respiratoire syncytial dans deux hôpitaux pédiatriques,
  • Évaluation de la perception de la qualité des soins par les utilisatrices de soins obstétricaux : consultations prénatales, accouchement et soins postnataux (y compris lors d’une hémorragie du post-partum),
  • Etude anthropologique de la vaccination à Madagascar,
  • Evaluation de la qualité de l’eau dans 271 CSB en 91 districts de Madagascar.

Plusieurs protocoles de recherche sont également en cours d’élaboration.

Suite à l’identification par l’Institut Pasteur de Madagascar des premiers cas de COVID-19 à Madagascar en mars 2020, des fonds supplémentaires ont été accordés par l’USAID sur le projet RISE pour que l’Institut puisse soutenir le MSANP dans la réponse à l’épidémie. Grâce aux fonds supplémentaires fournis par l’USAID, l’IPM a pu renforcer la réponse COVID-19 du pays : (i) en effectuant des tests de diagnostic COVID-19 sur le campus de l’IPM à Antananarivo et sur le terrain en utilisant le Laboratoire mobile et en communicant quotidiennement les résultats aux autorités de santé décisionnelles et aux médecins prenant en charge les patients ; (ii) en menant des études pour estimer l’incidence cumulée de l’infection par le COVID-19 dans la population ; (iii) en organisant la formation du personnel des hôpitaux régionaux au diagnostic moléculaire du COVID-19 ; (iv) en renforçant les capacités des Centres de surveillance biologique sentinelle (CSB_R) pour la collecte et le transport appropriés des spécimens pour le test de diagnostic COVID-19 à Antananarivo.

Des équipes pluridisciplinaires ont aussi mené des missions conjointes avec des équipes du Ministère de la Santé Publique afin d’investiguer les causes de certaines épidémies et formuler des recommandations pour la riposte :

  • Investigation des causes de recrudescence du paludisme dans le district d’Ivohibe (du 30 janvier au 14 février 2020)
  • Investigation de l’épidémie de dengue à Mahajanga (du 4 au 9 mai 2020)
  • Investigation de l’épidémie de fièvre de la Vallée du Rift à Mananjary (du 23 avril au 6 mai 2021)

Le projet RISE comprend par ailleurs une vingtaine de formations organisées par l’IPM. Pendant les deux premières années du projet, les formations suivantes ont été organisées ou sont planifiées :

  • Une formation à la démarche de « Transfert de Connaissances » du 20 au 24 janvier 2020
  • « Système d’information Géographique (SIG) appliqué à l’épidémiologie et aux activités opérationnelles », du 30 novembre au 4 décembre 2020
  • « Introduction aux principes de la rédaction scientifique » du 18 janvier au 5 février 2021
  • « Initiation à RStudio pour l’analyse des données de santé » du 1er au 12 mars 2021
  • « Investigation d’épidémies » du 30 mars au 9 avril 2021
  • « Essais cliniques dans les maladies infectieuses et tropicales », du 14 au 23 juin 2021
  • « Evaluation des tests diagnostiques », octobre 2022
  • « Insectes et maladies à transmission vectorielle à Madagascar », du 28 juin au 9 juillet 2021
  • « Formation des Equipes de Management des Régions (EMAR) sur la gestion des cas de Peste »
  • « Formation de base sur le paludisme »
  • « Formation des agents de santé sur la gestion des cas de Peste »
  • « Photographie participative », en septembre 2021
  • « Rstudio pour les études cas témoin », septembre 2021
  • « Éthique de la recherche clinique / opérationnelle », septembre 2021

Liste des principaux partenaires :

  • MSH/ACCESS, CIRAD, Epiconcept, Fondation Mérieux, Institut Pasteur, IRD, JSI/MAHEFA MIARAKA, PSI, Université d’Antananarivo, Université de Bordeaux, Université de Montréal, University College London et PMI VectorLink/Abt.

Pour en savoir plus, merci de nous suivre sur Twitter @pasteurMG et / ou nous écrire à risecoordination@pasteur.mg.