Actualités

Lutte contre les infections respiratoires aigües : Remise de matériels au Service Médico-Sanitaire de la Commune Urbaine d’Antananarivo ( CUA )

Lutte contre les infections respiratoires aigües : Remise de matériels au Service Médico-Sanitaire de la Commune Urbaine d’Antananarivo ( CUA )Dans le cadre de la surveillance de la Grippe, le Centre National de Référence (CNR), hébergé depuis 1978 par l’Unité de Virologie de l’IPM, a été invité par l’Organisation Mondiale de la Santé à participer à la mise en place d’outils de surveillance de l’impact et de la sévérité des épidémies de Grippe à Madagascar. Pour cela, l’IPM souhaite collecter les données relatives à la mortalité au sein de la Communauté Urbaine d’Antananarivo (CUA). La Direction de la santé publique de la CUA (CUA/DSP) a pour mission de notifier, collecter et délivrer les fiches de constatation de décès pour les 5 arrondissements (1er au 5ème arrondissement) de la CUA. L’IPM et la CUA ont de ce fait, signé une convention de partenariat au mois d’octobre 2015 dernier afin de formaliser leur collaboration dans le cadre d’une étude intitulée « Surveillance des cas de décès dus à des infections respiratoires aigües ». Cette étude sera menée au sein de la CUA/DSP et soutenue financièrement par le Centers for Disease Control and Prevention (CDC) d’Atlanta.

La convention liant l’IPM et la CUA a pour objet de faciliter la collecte des données de mortalité dans les 6 arrondissements de la CUA ainsi que le transfert des données vers l’IPM par l’intermédiaire d’un Attaché de Recherche Clinique (« ARC ») sous contrat avec IPM. Dans le cadre de cette convention, l’IPM doit équiper la CUA/DSP de matériels afin de réaliser l’étude. D’où, la remise officielle ce jour, des matériels et équipements suivants à la CUA : 02 ordinateurs (01 portable et 01 bureau), 02 tables d’ordinateur, 01 armoire, 100 documents autocopiants, 30 boites d’archives, 15 classeurs, 150 stylos (50 bleus, 50 rouges et 50 noirs) ainsi qu’une version électronique du CIM-10 (manuel de codification internationale des maladies). Il est également prévu que l’IPM forme le personnel du CUA/DSP sur le remplissage des fiches et de la base de données.

Il est à noter qu’une évaluation annuelle de l’étude est assurée par un « Comité de Suivi et d’Evaluation » composé d’un représentant de l’unité de virologie de l’IPM, d’un représentant de l’unité d’épidémiologie de l’IPM, d’un représentant de la direction scientifique de l’IPM, de deux médecins en charge de la santé publique de la CUA et d’un représentant en charge d’épidémiologie de la CUA.

Cette étude sur la « Surveillance des cas de décès dus a des infections respiratoires aigües » contribuera à améliorer la lutte contre ces maladies dans la Grande Ile.